Site de Charlène » Univers des animaux » Comment monter à cheval ?
monter à cheval
Univers des animaux

Comment monter à cheval ?

Effectuer une bonne balade à cheval, revient à maitriser comment monter correctement son cheval. Si vous savez comment vous y prendre, votre monture et vous serez en sécurité et à l’aise le long de la promenade. Pour monter efficacement votre animal, il est important de prendre le temps nécessaire pour préparer votre animal. Apprendre à vous mettre en selle de la meilleure des façons, vous donne une bonne posture et vous rend prêt pour aller faire un tour. Vous êtes intéressé par l’équitation et voulez apprendre à monter correctement à cheval ? Découvrez ici quelques astuces qui peuvent vous aider.

Bien positionner le cheval

Pour monter à cheval correctement, il est nécessaire de bien positionner l’animal. Pour commencer, votre cheval doit être mené jusqu’à une zone plane. Veillez à ce que l’endroit dans lequel vous voulez placer votre animal, ne soit pas trop exigu. Les chevaux deviennent facilement claustrophobes. De façon traditionnelle, on monte le cheval par la gauche. Il doit y avoir assez d’espace sur le côté gauche de l’animal. 

Un cavalier qui a de l’expérience pourra enfourcher le cheval, peu importe le côté. Si vous réussissez à monter par le côté gauche, il vous sera bénéfique d’apprendre à monter par la droite aussi. Face à une situation dangereuse, comme sur un sentier en prolongement d’une falaise, vous devez monter et descendre du cheval de l’unique côté où il sera possible de le faire. N’oubliez pas que monter à cheval implique aussi la prise de certaines mesures de sécurité. 

airbag équitation

Si vous songez à un accessoire de sécurité pour pratiquer l’équitation, découvrez l’airbag d’équitation, qui est un accessoire léger et performant. En cas de chute ou d’accident, le gilet airbag protège les zones vitales, et assure une protection dorsale grâce à son système de gonflage d’air automatique. 

Placer le montoir

Bien qu’il ne soit pas indispensable toutes les fois, le montoir vous aide à atteindre les étriers plus facilement. Si vous êtes un débutant, cet accessoire peut vous faciliter la tâche. Placez le montoir juste en dessous de l’étrier pour vous mettre en selle. Si vous prenez l’habitude de monter sur votre animal sans vous servir d’un montoir, une pression récurrente sera exercée sur l’un des côtés du dos du cheval

En vous servant d’un montoir, vous limitez ainsi la pression, et vous protégez le dos de l’animal, ainsi que tout son corps. En vous servant d’un montoir, vous apprenez ainsi à votre cheval à ne pas bouger, et à ne pas se sauver quand vous essayez de le monter. Généralement, les montoirs sont composés de de 2 ou 3 marches. Les montoirs à 2 manches sont souvent plus bas et adaptés aux adultes. 

Ceux à 3 manches, sont généralement plus hauts et sont utilisés très souvent par des cavaliers, grands comme petits. Lorsque vous vous préparez à monter par la gauche, tenez-vous au niveau de la jambe avant gauche de l’animal. Vous atteindrez facilement l’étrier en gardant le contrôle de votre animal. En voulant monter par la droite, commencez par vous placer à côté de la jambe avant droite de l’animal. N’oubliez pas de maintenir le cheval immobile. Passez les rênes par-dessus la tête se votre animal, afin qu’elles soient bien placées une fois que vous montez le cheval. 

Monter le cheval

Pour monter convenablement sur votre animal, quelques astuces vous seront utiles.

Saisir les rênes

Lorsque vous maintenez les rênes au moment où vous vous mettez en selle, gardez le contrôle de l’animal au cas où ce dernier tenterait de s’enfuir. La pression du mors dans la bouche du cheval lui rappellera de rester immobile, pendant que vous le montez. Si votre animal commence par bouger au moment où vous montez sur son dos, tirez doucement sur les rênes en disant ‘’ho’’. Maintenez les rênes dans votre main gauche, en les tenant suffisamment afin de contrôler l’animal s’il commence à bouger. 

Mettre le pied gauche dans l’étrier

Il vous sera plus aisé de réussir cette étape si vous utilisez un montoir. Levez votre pied, ensuite votre corps sur une courte distance. Si vous jouissez d’une bonne forme physique, vous aurez plus de facilité à monter sur le cheval à partir du sol. 

Se hisser sur le dos

Pour vous hisser sur le dos, basculez le poids de votre corps sur le pied qui vous servira d’appui. Ensuite, balancez votre seconde jambe par-dessus le dos de l’animal. Dans le cas où vous montez par la gauche, tenez les rênes dans votre main gauche. Saisissez au besoin le pommeau de la selle avec votre main gauche. Dans le cas où vous montez avec une selle western, maitrisez la corne avec votre main droite. 

S’asseoir lentement dans la selle

Évitez de vous laisser retomber brusquement dans la selle, au risque de blesser le dos de votre cheval. Afin d’éviter cela, asseyez-vous lentement dans la selle. Soyez en mesure de contrôler vos muscles, car lorsque vous hissez votre corps sur l’animal, une force importante est créée. 

Le processus pourrait vous demander un peu plus de temps, si vous êtes un débutant. Après quelque temps, vous en aurez l’habitude, et vous aurez une parfaite maitrise. Veillez à placer vos deux pieds dans les étriers avant de vous asseoir. Ainsi, vous aurez la possibilité de contrôler vos mouvements, pour éviter de blesser votre cheval. 

Ajuster sa position

Si vous parvenez à être stable sur le dos de votre cheval, effectuez les petits ajustements indispensables, pour avoir une meilleure posture. Ensuite, enfilez le deuxième pied dans l’étrier puis ajustez sa longueur si cela s’avère nécessaire. Une fois sur le cheval, vérifiez votre sangle à nouveau avant de démarrer. N’oubliez pas aussi de saisir correctement les rênes. Si vous parvenez à faire tout ceci, vous êtes prêt à partir. 

airbag pour équitation

Penser à sa sécurité

Pour vous assurer un confort et une totale sécurité, pensez à un gilet airbag que vous porterez comme une veste. Il vous est possible de vous procurer cet équipement discret chez un fournisseur comme Horse Pilot. L’airbag vous protège en cas de chute et vous évite des cassures. Faites maintenant les derniers réglages en ajustant les rênes, en vérifiant les sangles, et en ajustant les étriers.